Les mots invariables : c’est quoi ? | Français-Rapide

👉 Les mots invariables : c’est quoi ?

– Fiche de cours de grammaire française –

_

Un mot invariable est un mot qui ne s’accorde ni en genre ni en nombre. Il s’Ă©crit donc toujours de la mĂŞme façon.

Les différentes catégories de mots invariables

Les mots invariables sont :

Les adverbes

Les adverbes sont des mots invariables, qu’ils soient :

*Des adverbes de temps : hier, demain, aujourd’hui etc.

*Des adverbes de manière : bien, mieux, surtout etc.

*Des adverbes de lieu : devant, ailleurs, autour etc.

*Des adverbes de quantité : beaucoup, peu, plus etc.

*Des adverbes formés à partir des adjectifs (en ajoutant « ment », « emment » ou « amment » à ces adjectifs).

Exemples :

  • Rapidement (« rapide » + « ment »).
  • Prudemment (formĂ© Ă  partir de l’adjectif « prudent »).
  • Couramment (formĂ© Ă  partir de l’adjectif « courant ».

Les conjonctions

Les conjonctions sont Ă©galement invariables. On trouve :

Les conjonctions de coordination

Elles relient des mots, des groupes de mots, des parties de phrases ou des phrases.

Exemples :

  • Mon frère et moi sommes allĂ©s nous promener (la conjonction de coordination « et » est invariable. Elle relie les deux mots « frère » et « moi »).
  • Je suis allĂ© Ă  la campagne mais je n’en avais pas envie (la conjonction de coordination « mais » relie deux phrases).

Astuce : On peut regrouper les conjonctions de coordination dans cet ordre : mais, ou, et, donc, or, ni car. Elles forment la phrase : « Mais oĂą est donc Ornicar ? », facile Ă  retenir. Mais, bien sĂ»r, l’orthographe n’est pas la mĂŞme !

Les conjonctions de subordination

*Ce sont aussi des mots invariables. Les conjonctions de subordination introduisent une proposition subordonnĂ©e, c’est-Ă -dire une partie de la phrase qui dĂ©pend de la proposition principale.

Exemple : Je crois que mon frère est en vacances (« que mon frère est en vacances » est une proposition subordonnée, introduite par « que », conjonction de subordination invariable).

*Les conjonctions de subordination sont simples (que, quand, comme etc) ou composées (alors que, bien que, avant que, dès que etc).

Les prépositions

Dans, à, de, sans, par, parmi, à cause de, sous, sur, chez etc sont des prépositions. Autre mot invariable, la préposition est un mot simple ou composé qui relie des mots ou des groupes nominaux entre eux.

Exemple : Le chien de mon père (la préposition « de » relie les groupes nominaux « le chien » et « mon père »).

Voici d’autres exemples avec des prĂ©positions.

  • Nous allons chez des amis.
  • Le vĂ©lo est dans le garage.
  • Je suis allĂ© me promener avec mes parents

Les interjections

*Les interjections sont eux aussi des mots invariables. Ils permettent de traduire un sentiment ou une Ă©motion. Ă€ l’Ă©crit, ils sont suivis d’un point d’exclamation.

Ah !, hélas !, zut !, aïe ! etc sont des interjections.

*Les onomatopĂ©es, qui imitent un bruit ou un son, sont des sortes d’interjections. Elles sont sont Ă©galement invariables.

Exemples : Pan ! cui-cui, meuh !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *