Catégorie : Fiches grammaire

L’adjectif interrogatif « quel »

L’adjectif interrogatif « quel »

L’adjectif interrogatif « quel » est utilisĂ© pour poser des questions sur des objets ou des personnes spĂ©cifiques. Il est gĂ©nĂ©ralement placĂ© avant un nom pour indiquer quel objet ou quelle personne est concernĂ©(e) par la question.

Voici quelques exemples d’utilisation de « quel » :

  • Quel est ton film prĂ©fĂ©rĂ© ?
  • Quelle est la couleur de ta voiture ?
  • Quels sont les ingrĂ©dients de cette recette ?
  • Quelle est l’heure de ton rendez-vous ?

Comme vous pouvez le voir, « quel » s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Ainsi, si le nom est fĂ©minin, « quel » devient « quelle ». Si le nom est pluriel, « quel » devient « quels » pour le masculin et « quelles » pour le fĂ©minin.

Voici quelques exemples d’utilisation de « quel » avec des noms fĂ©minins et pluriels :

  • Quelle est ta couleur prĂ©fĂ©rĂ©e ?
  • Quelles sont les villes que tu as visitĂ©es en France ?
  • Quels sont les livres que tu as lus rĂ©cemment ?
  • Quelles sont les chansons que tu aimes Ă©couter en ce moment ?

Il est important de noter que « quel » peut Ă©galement ĂŞtre utilisĂ© avec des verbes, dans des phrases interrogatives indirectes. Dans ce cas, « quel » est suivi de « est » ou d’un autre verbe qui convient. Par exemple :

  • Je me demande quel est ton plat prĂ©fĂ©rĂ©.
  • Je ne sais pas quel jour elle part en vacances.
  • Il faut savoir quelles sont les règles Ă  suivre pour participer Ă  cette compĂ©tition.

En conclusion, l’adjectif interrogatif « quel » est un outil prĂ©cieux pour poser des questions sur des objets ou des personnes spĂ©cifiques. Il peut ĂŞtre utilisĂ© avec des noms, des verbes et des pronoms pour demander des informations prĂ©cises et utiles. N’oubliez pas de bien accorder « quel » en genre et en nombre pour une utilisation correcte de cet adjectif interrogatif.

C’est ou S’est ? Explication simple et exemples | Français-Rapide

👉 C’est VS S’est : lequel choisir ?

_

Leçon de français en ligne avec de nombreux exemples et explications simples et faciles à comprendre.

Vous préférez imprimer cette leçon ?          Télécharger cette fiche de cours en PDF 


C’est est un pronom dĂ©monstratif. On Ă©crit c’est quand on peut Ă©crire cela est (c’ = ce = cela).

Exemples :

  • Je pense que c’est facile. → Je pense que cela est facile.
  • C’est une soupe dĂ©licieuse. → Cela est une soupe dĂ©licieuse.
  • C’est beau → Cela est beau

S’est est un pronom personnel. On Ă©crit s’est quand on peut remplacer se par me ou t’ :

Exemples :

  • Elle s’est cachĂ©e derrière le mur. → Je me suis cachĂ©(e). → Tu t’es cachĂ©(e).
  • Il s’est trompĂ© de bus. → Je me suis trompĂ©(e). → Tu t’es trompĂ©(e).

Pour savoir s’il faut Ă©crire s’, on peut chercher l’infinitif du verbe. Si c’est un verbe pronominal, il s’Ă©crit se (ou s’) + infinitif.

  • Il s’est dĂ©pĂŞchĂ©. (verbe ‘se dĂ©pĂŞcher’)
  • Elle s’assied (verbe s’assoir)

 


► Leçons suivantes : 

Les interjections en 3 lettres | Liste complète par ordre alphabétique

👉 Les interjections en 3 lettres

_

Leçon de français en ligne avec de nombreux exemples et explications simples et faciles à comprendre sur la subordonnée relative.

Vous préférez l’imprimer ?          Télécharger cette fiche de cours en PDF 


La liste des interjections en 3 lettres :

AĂŻe
Bah
Bis
Bof
Bon
Brr
Bye
Cri
Dia
Euh
Gué
Han
Hem
Hep
Heu
Hic
Hip
Hop
Hou
Hue
Hum
Ohé
Olé
Ouf
Ouh
Paf
Pan
Pff
Pif
Pst
Sus
Toc
Zou
Zut


► Leçons suivantes : 

Le pluriel des noms en -s et en -x | Français-Rapide

👉 Le pluriel des noms en -s et en -x

_

Leçon de français en ligne avec de nombreux exemples et explications simples et faciles à comprendre.

Vous préférez imprimer cette leçon ?          Télécharger cette fiche de cours en PDF 


Pour former le pluriel de la plupart des noms, on ajoute un -s :

  • des jours, des crayons, des fumĂ©es, des rues…

Pour les noms en -au, -eau -eu, on ajoute un -x :

  • des tuyaux, des bateaux, des cheveux

Exceptions :

  • des pneus, des bleus, des landaus

Seuls sept noms en -ou prennent un -x au pluriel :

  • des bijoux
  • des cailloux
  • des choux
  • des genoux
  • des hiboux
  • des joujoux
  • des poux

Certains noms en -al, ainsi quelques noms en -ail ont un pluriel en -aux :

  • des journaux
  • des signaux
  • des travaux
  • des vitraux

► Leçons suivantes : 

Ce ou Se ? Règle et exemples | Français-Rapide

👉 Ce ou Se ? Règle et exemples

_

Leçon de français en ligne avec de nombreux exemples et explications simples et faciles à comprendre.

Vous préférez imprimer cette leçon ?          Télécharger cette fiche de cours en PDF 


Ce est un déterminant ou un pronom. On peut le remplacer par un autre déterminant ou par cela :

  • Ce coffre est fermĂ© → Le coffre est fermé 
  • C’est prĂ©fĂ©rable. → Cela est prĂ©fĂ©rable.

Attention ! peut y avoir des mots placés entre ce et le nom

  • ce petit sac ; ce tout petit sac ; ce très grand sac

Se (ou s’) est un pronom personnel qui fait toujours partie d’un verbe pronominal.

En conjuguant le verbe, on peut le remplacer par me ou te.

  • Il se lave. → Je me lave. / Tu te laves.
  • Elle s’avance. → Je m’avance. / Tu t’avances.
  • Elles se promènent. → Je me promène. / Tu te promènes.

► Leçons suivantes : 

Les terminaisons du passé composé | Français-Rapide

👉 Les terminaisons du passé composé

_

Leçon de français en ligne avec de nombreux exemples et explications simples et faciles à comprendre sur les terminaisons du passé composé.

Vous préférez l’imprimer ?          Télécharger cette fiche de cours en PDF


Formation du passé composé :

avoir ou ĂŞtre au prĂ©sent + participe passĂ© du verbe (+ marque d’accord)

Retenez que tous les verbes du 1er groupe (infinitif en -ER) ont un participe passé en -É alors que tous les verbes du 2e groupe (infinitif en -IR) ont un participe passé en -I, sauf exception.

Les verbes qui se conjuguent avec le verbe être au passé composé sont :

aller monter rester
arriver mourir revenir
descendre naître sortir
devenir partir tomber
entrer rentrer venir

ainsi que les verbes pronominaux comme : se perdre, se laver, se rendre…

Quelques exemples de verbes au passĂ© composĂ© avec l’auxiliaire ĂŞtre :

  PARTIR DEVENIR TOMBER
Sujet + auxiliaire (être) Participe Passé
je suis parti devenu tombé
tu es parti devenu tombé
il est parti devenu tombé
nous sommes partis devenus tombés
vous êtes partis devenus tombés
ils sont partis devenus tombés

📌 au féminin, ajoutez -e au singulier et -es au pluriel

Quelques exemples de verbes au passĂ© composĂ© avec l’auxiliaire avoir :

  MANGER DORMIR PRENDRE
Sujet + auxiliaire (avoir) Participe Passé
j’ai mangĂ© dormi pris
tu as mangé dormi pris
il a mangé dormi pris
nous avons mangé dormi pris
vous avez mangé dormi pris
ils ont mangé dormi pris
đź“Ś Avec avoir, au fĂ©minin pas besoin de modifier en ajoutant de -e au singulier ou de -es au pluriel: essayez de dire ‘tu as prise’ si vous avez un doute = c’est faux, donc pas d’accord.

Les terminaisons du futur | Français-Rapide

👉 Les terminaisons du futur

_

Leçon de français en ligne avec de nombreux exemples et explications simples et faciles à comprendre sur les terminaisons du futur.

Vous préférez l’imprimer ?          Télécharger cette fiche de cours en PDF 


Tous les verbes prennent les mĂŞmes terminaisons au futur simple.

L’infinitif est conservĂ© en entier pour la plupart des verbes des 1 et 2e groupes.

  • je sauterai
  • tu maigriras
  • il oubliera
  • nous arroserons
  • vous surgirez
  • ils atterriront

Pour certains verbes, le radical peut être modifié :

auxiliaires être et avoir : 

  • ĂŞtre → tu seras
  • avoir → tu auras

verbes du 1er :

  • jeter → nous jetterons 
  • nettoyer → nous nettoierons 

verbes du 3ème groupe :

  • aller → j’irai
  • faire → je ferai
  • tenir → il tiendra
  • venir → tu viendras
  • courir → nous courrons
  • cueillir → tu cueilleras
  • voir → je verrai
  • savoir → il saura
  • vouloir → il voudra

► Leçons suivantes : 

Les terminaisons du présent | Français-Rapide

👉 Les terminaisons du prĂ©sent de l’indicatif

_

Leçon de français en ligne avec de nombreux exemples et explications simples et faciles à comprendre sur les terminaisons du présent.

Vous préférez l’imprimer ?          Télécharger cette fiche de cours en PDF 


Tous les verbes du 1er groupe (en -er) prennent les mĂŞmes terminaisons.

Exemple : crier

je crie
tu cries
il crie
nous crions
vous criez
ils crient

Ă€ la 1ere personne du pluriel, il faut parfois modifier le radical pour conserver la bonne prononciation.

déplacer → nous déplaçons
nager → nous nageons

Tous les verbes du 2ème groupe (en -ir) prennent les mêmes terminaisons.
Au pluriel, on ajoute l’Ă©lĂ©ment -iss- entre le radical et la terminaison.

Exemple : rougir

je rougis
tu rougis
il rougit
nous rougissons
vous rougissez
ils rougissent

Les verbes du 3ème groupe modifient parfois leur radical et prennent les terminaisons suivantes :

faire vivre pouvoir vendre offrir
je fais je vis je peux je vends j’offre
tu fais tu vis tu peux tu vends tu offres
il fait il vit il peut il vend il offre
nous faisons nous vivons nous pouvons nous vendons nous offrons
vous faites vous vivez vous pouvez vous vendez vous offrez
ils font ils vivent ils peuvent ils vendent ils offrent

 


► Leçons suivantes : 

â–ş Exercices en ligne :

Les terminaisons du passé simple | Français-Rapide

👉 Les terminaisons du passé simple

_

Leçon de français en ligne avec de nombreux exemples et explications simples et faciles à comprendre sur les terminaisons du passé simple.

Vous préférez l’imprimer ?          Télécharger cette fiche de cours en PDF


Formation du passé simple

Le passĂ© simple s’utilise Ă  l’Ă©crit pour marquer une action brève et ponctuelle.

Il y a quatre types de terminaisons au passé simple en fonction de la terminaison du verbe :

1er groupe + aller : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent

2e et certains verbes du 3e groupe : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent

Certains verbes du 3e groupe : -us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent

Venir et Tenir + dérivés : -ins, -ins, -int, -înmes, -întes, -inrent

personne 1er groupe et aller 2ème et 3ème groupe
verbes en -ir,
plupart des verbes en -re
voir et asseoir
plupart des verbes en -oir, -oire, -âitre, -oudre
lire, plaire, taire, vivre, conclure
Je -ai -is -us
Tu -as -is -us
Ils -a -it -ut
Nous -âmes -îmes -ûmes
Vous -âtes -îtes -ûtes
Ils -èrent -irent -urent

Exemples :

aimer finir vouloir
j’aimai je finis je voulus
tu aimas tu finis tu voulus
il aima il finit il voulut
nous aimâmes nous finîmes nous voulûmes
vous aimâtes vous finîtes vous voulûtes
ils aimèrent ils finirent ils voulurent

đź“Ś Cas particuliers pour le 1er groupe :

Les verbes en -cer s’Ă©crivent avec un « ç » devant « a ». → Je lançai, il lança (mais ils lancèrent).

Les verbes en -ger prennent un « e » devant « a ». → Je mangeai, il mangea (mois : ils mangèrent).

đź“Ś Cas particuliers pour le 3e groupe :

Tenir et venir (et leurs dĂ©rivĂ©s: retenir, revenir…) se terminent par : -ins, -ins, -int, -Ă®nmes, -inrent. → Je tins. il tint.

đź“Ś Il n’y a pas de règle pour savoir si un verbe a une terminaison avec i ou u, il faut apprendre la liste par cĹ“ur.

Quoique ou Quoi que ? Explication et exemples | Français-Rapide

👉 Quoique ou Quoi que ? 

_

Ne confondez quoique (=bien que) avec quoi que / quoi qu’ (= quelle que soit la chose que) !

Exemples :

  • Quoi que dĂ©cide Kevin, il restera toujours mon ami.
  • Quoi qu‘il arrive, nous devons rester groupĂ©s.
  • Les choses progressent, quoique lentement.
  • Quoique très musclĂ©, ton frère n’est pas très fort.

Quoi que est aussi prĂ©sent dans la locution adverbiale « Quoi qu’il en soit » et qui signifie « peu importe » (de quoi il retourne) :

  • Quoi qu‘il en soit, je ne lui fait pas confiance.

Quoi que est aussi prĂ©sent dans la locution adverbiale « Quoi que ce soit » et qui signifie « n’importe quoi » ou « rien » :

  • Si tu as besoin de quoi que ce soit, appelles-moi.

► Leçons suivantes :