Le verbe : c’est quoi ? | Français-Rapide

👉 Le verbe : c’est quoi ?

– Fiche de cours de grammaire française –

_

*Le verbe est un mot essentiel, autour duquel s’organisent les Ă©lĂ©ments de la proposition (la proposition est une phrase ou une partie de phrase).

Exemple :

L’enfant mange sa soupe (« mange » est le verbe de la proposition. Sans lui, elle n’a aucun sens).

Remarque : La plupart des propositions contiennent un verbe. Seules quelques-unes, souvent exclamatives, en sont dépourvues.

Exemple :

Quelle belle voiture !

*Le verbe exprime une action, un Ă©tat ou une intention.

Exemples :

  • Je marche dans la rue (le verbe « marche » exprime une action).
  • Il est commerçant (le verbe « est » exprime un Ă©tat. Il indique ce qu’est cette personne).
  • Il veut des bonbons (le verbe « veut » exprime une intention).

*Le verbe varie en fonction :

-Du mode : c’est la manière dont le verbe exprime une action, un Ă©tat etc. Parmi ces modes, on trouve l’indicatif, le conditionnel, le subjonctif etc.

Exemple :

Il chante (le verbe est au mode indicatif).

-Du temps :

Exemple :

Je chantais (le verbe est Ă  l’imparfait de l’indicatif);

-De la personne :

Exemples :

Je chante, tu chantes (« je » et « tu » sont les deux premières personnes du singulier. « Nous » et « vous » sont les deux premières personnes du pluriel).

-Du nombre :

Exemples :

Il chante, ils chantent (dans le premier exemple, le verbe est au singulier, dans le second, il est au pluriel).

Les différents types de verbes

Il existe en effet :

Des verbes auxiliaires

Ces verbes, ĂŞtre et avoir, perdent leur sens propre et s’associent Ă  d’autres verbes pour former les temps composĂ©s.

Exemples :

J’ai pris le train (cette forme est le passĂ© composĂ© du verbe « prendre ». Le verbe « avoir » a perdu son sens propre pour aider Ă  la formation du passĂ© composĂ© du verbe prendre).

Des verbes transitifs

Ils peuvent ĂŞtre suivis d’un complĂ©ment d’objet direct (COD) ou d’un complĂ©ment d’objet indirect (COI). Après ces verbes, on peut donc poser la question « quoi ? » pour trouver un COD ou lesc questions « de quoi ? », « à quoi ? » etc, pour trouver un COI.

Exemple :

  • L’enfant mange sa soupe (Question : L’enfant mange quoi ? – RĂ©ponse : Sa soupe. Le verbe « mange » est suivi d’un COD. C’est donc un verbe transitif, suivi d’un COD).
  • Jean tombe de sa chaise (Question : Jean tombe de quoi ? – RĂ©ponse : De sa chaise. C’est donc un verbe transitif, suivi d’un COI).

Des verbes intransitifs

Ils ne sont pas suivis d’un COD, mais ils sont parfois construits avec un complĂ©ment circonstanciel (de lieu, de temps etc).

Exemple : Il part dans le Jura (Question : Il part oĂą ? – RĂ©ponse : Dans le Jura. C’est donc un verbe intransitif, suivi d’un complĂ©ment circonstanciel de lieu).

Des verbes impersonnels

Ils ne se conjuguent qu’Ă  la troisième personne du singulier.

Exemples : Il neige, il pleut, il faut etc.

Remarque : Les verbes transitifs ou intransitifs ne sont pas forcément suivis de compléments.

Exemples : Les enfants mangent, le train part.

Les différents groupes

En effet, les verbes peuvent appartenir :

*Au premier groupe : Ce sont les verbes dont l’infinitif se termine en « er » (Ă  l’exception du verbe auxiliaire « aller »).

Exemples : chanter, manger, marcher, chasser etc.

*Au deuxième groupe : Ce sont les verbes dont l’infinitif se termine en « ir » et le participe prĂ©sent en « issant.

Exemples :

  • Finir (participe prĂ©sent : finissant).
  • Garnir (participe prĂ©sent : garnissant).

*Au troisième groupe : Ce sont tous les autres verbes. On les appelle aussi verbes irréguliers. Ce groupe est lui-même divisé en plusieurs catégories :

-Les verbes dont l’infinitif se termine en « ir » et le participe prĂ©sent en « ant ».

Exemples :

  • Courir (participe prĂ©sent : courant).
  • Partir (participe prĂ©sent : partant).

-Les verbes en « endre ».

Exemples : Prendre, dépendre, attendre etc.

-Les verbes en « eindre ».

Exemples : atteindre, éteindre, déteindre etc.

-Les verbes en « oudre ».

Exemples : RĂ©soudre, coudre, absoudre etc.

-Les verbe en « oir » ou en « oire ».

Exemples : Recevoir, voir, croire, boire etc.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *